Union Sociale sur penche sur la vitalité associative

Uniopss

120 ans après le vote de la loi de 1901, le dernier numéro de la revue Union Sociale revient sur les apports des associations pour la démocratie et les menaces qui pèsent sur leur liberté.

Voilà 120 ans que la loi de 1901 consacrant la liberté associative a été votée. Depuis cette date, les acteurs associatifs ont investi bien des domaines, notamment l’accompagnement des personnes les plus vulnérables, et montrent une richesse et une créativité considérable.
Pour autant, elles apparaissent particulièrement fragilisées à la suite de la crise, leur liberté étant de plus en plus encadrée.

Dans son dernier numéro, le magazine Union Sociale revient sur cette fameuse loi marquant une étape démocratique majeure, en interrogeant Jean-Claude Bardout, magistrat, auteur de L’Histoire étonnante de la loi de 1901. Plusieurs reportages mettent en valeur la capacité intacte d’innovation des associations. Le magazine évalue également l’état de nos libertés démocratiques, au travers d’un entretien avec Julien Talpin, sociologue, animateur du comité scientifique de l’Observatoire des libertés associatives.

Vous pourrez aussi retrouver, dans ce numéro, un portrait de Véronique Devise, nouvelle présidente du Secours Catholique et dans le cadre des pages « En débat », un entretien croisé entre Jérôme Voiturier directeur général de l’Uniopss et Etienne Petitmengin, président de la Commission « Autonomie » de l’Union sur l’avenir des politiques de l’autonomie : un article proposé en libre accès.